Contexte et patrimoine naturel

Le bassin versant de la Têt est soumis à des influences climatiques, géographiques et géologiques diverses qui lui confèrent un patrimoine naturel riche et varié, particulièrement sur sa moitié amont : on y compte aujourd'hui 5 réserves naturelles nationales et régionale ce qui représente une surface cumulée de plus de 10100 ha.

Plan : contexte et patrimoine naturel du bassin versant de la Têt

A l'échelle du bassin, ce sont 18 sites qui contribuent au réseau européen Natura 2000 avec des milieux allant des espaces lagunaires à la haute montagne. Le bassin compte également 81 ZNIEFF (zone naturelle d'intérêt floristique et faunistique) ainsi que 5 ZICO (zone importante pour la conservation des oiseaux). Cette diversité des milieux naturels sert d'habitat à plusieurs espèces patrimoniales, comme le desman des Pyrénées, la loutre d'Europe, l'Euprocte des Pyrénées, la musaraigne de Miller, le Grand tétras (Tetrao urogallus) ou encore le Gypaète barbu (Gypaetus barbatus).

A l'aval du bassin, la façade littorale du Bourdigou est une ZNIEFF comprise dans la zone Natura 2000 de Salses Leucate. Elle associe des milieux dunaires caractéristiques du littoral Roussillonnais (présence d'associations végétales endémiques) et des milieux humides littoraux (prés salés, sansouires) avec une action conjuguée de l'eau douce et de l'eau salée. Ce site est un haut lieu de conservation d'espèces végétales rares.